Créances.? ?Le bilan fiscal qui définit les assiettes fiscales. Archives du mot-clé cours comptabilité générale 1ere année pdf Accueil / ; Articles étiquetés "cours comptabilité générale 1ere année pdf" Opération d’investissementLe paiement de la machine est une dépense L’amortissement de la machine est une charge                            Exemple de chargeNature de l’opération Charges Stocks Disponibilité DettessConsommation de stockx     xPaiement de charge x                        xcomptant      xPaiement de charge à termex, 60 marchandises consommées                                            61 matières et fournitures consommées                                            62 Services                                            63 frais de personnel                                             64 Impôts et taxes CHARGES                             65 Frais financiers                                            66 Frais divers                                             68 Dotation aux amortissements                                                et aux provisions                                             69 Charges hors exploitation, Les charges de personnel• La rémunération du facteur travail représente un coût pour l’employeur• Les charges de personnel  concernent uniquement le personnel lié à l’entreprise par un contrat de travail• Charges de personnel : – Salaire brut– Charges sociales patronales, Les retenues sur salaires• Avances et acomptes• Oppositions sur salaires : somme déterminée par jugement et versée directement au créancier• Avantages en nature : ils sont pris en compte pour le calcul des cotisations mais doivent être retranchés du salaire net car ils sont octroyés en nature• Salaire à payer = salaire net (SB + éléments accessoires – cotisations) + indemnités – retenues, Les cotisations sociales• Elles ont pour objectif de protéger les salariés contre certains risques (maladie, invalidité, chômage, vieillesse, décès, …). ); LE HORS BILANCertaines informations sont en hors bilan.• La structure du capital : Il n’y a pas le nombre ni l’information sur les détenteurs du capital.• Actifs mal évalués : Immobilisations enregistrés à leur valeur historique. LE PLANNING TYPE Ce planning type doit être affiché en début de décembre en précisant les délais impartis à chaque travail pour permettre le respect des délais réglementaires (31 mars pour le bilan fiscal et 30 juin pour le bilan comptable à présenter à l’assemblée générale des gestionnaires). Create a free account to download. Des raisons juridiques ? Amortissements.? Ils établissent un rapport écrit sur la situation de la Société et l’activité de celle-ci pendant l’exercice écoulé.• Article 813 du code de commerceSeront punis d’une amende de 20 000 à 200 000 DA  le Président, les Administrateurs ou les Directeurs Généraux d’une Société par actions :1. qui n’auront pas établi, chaque exercice, le compte d’exploitation générale, le compte de résultat, l’inventaire, le bilan et un rapport écrit sur la situation de la Société et l’activité de celle-ci pendant l’exercice écoulé.2. Investissements.? ?Le bilan en cours d’exercice : destiné à faciliter la gestion de l’entreprise. Paiements ou remboursements? (art.718 du CdC, Les fonctions de l’amortissement• fonction comptable :– corriger l’évaluation des éléments d’actifs et respecter les principes de sincérité des comptes et d’image fidèle• fonction économique :– répartir le coût d’un investissement sur les différents exercices qui correspondent à la période d’utilisation de l’immobilisation • fonction financière :– dégager les ressources nécessaires au renouvellement de l’immobilisation par l’enregistrement d’une charge non décaissée (pas de mouvement de trésorerie) qui conduit à une rétention de bénéfices, L’amortissement• La durée d’utilisation d’une immobilisation doit tenir compte  de :– l’usure physique– l’obsolescence technique– la protection juridique• Montant amortissable : – Valeur brute (entrée) – valeur résiduelle– Valeur résiduelle : P de cession – coûts de sortie• Amortissement : fraction annuelle du montant amortissable imputée à la valeur brute• Valeur nette comptable (valeur au bilan) : – Valeur d’entrée – amortissements cumulés - dépréciation, Éléments non amortissables• Immobilisations incorporelles – Droit au bail– Fonds commercial– Marques • Immobilisations corporelles  – Terrains• Immobilisations financières, TAUX D’AMORTISSEMENT GENERALEMENT ADMIS DONNES A TITRE INDICATIF PAR L’ADMINISTRATION FISCALENature d’investissements Taux%• Bâtiments commerciaux2 à 5• Bâtiments industriels 5• Matériel 10 à 15• Outillage  10 à 20• Automobile matériel roulant20 à 25• Mobilier10• Matériel de bureau 10 à 20• Agencements et installations 5 à 10, LINEAIREMême taux sur toute la période calculé sur la valeur d’acquisition « Prorata temporis » DEGRESSIFMode Taux appliqué sur la valeur d’amortissement après amortissement  ( valeur résiduelle )PROGRESSIFTaux progressif sur la période, Politique  d’amortissementMODE LINÈAIREA1A2MODE DÈGRESSIFA3A4A5A1A2A3MODE PROGRESSIFA4A5, AMORTISSEMENT MODE LINEAIRE Amortissement taux 10 % matériel de production acheté 250 000,00 DA le 1 avril 2005Calcul amortissement 2005                    250 000,00 x 10 x 9          ---------------------------------------= 18 750,00 DA                           100 x 12Calcul amortissement exercice suivant :250 000,00 x 10 % = 25 000,00 DA, MODALITES D’APPLICATION DU MODE DEGRESSIF1 Appliquer les coefficients suivants au mode linéaire1,5 durée normale d’utilisation =                    4 ans2,0 durée normale d’utilisation =                    5 ou 6 ans2,5 durée normale d’utilisation = supérieure à 6 ans2 appliquer le taux obtenu à la valeur résiduelle Pas de « prorata temporis », Exemple :Matériel de production acquis en juin 2000 pour un prix de 100 000,00 da Durée d’utilisation    = 5 ansTaux linéaire 100/5  = 20 %Taux dégressif 20% x 2 = 40%TABLEAU D’AMORTISSEMENT Année Amortissement Valeur résiduelle A1100 000,00 x 40% =  40 000,00 100 000,00 – 40 000,00= 60 000,00A260 000,00 x 40 % =  24 000,00 60 000,00 - 24 000,00 = 36 000,00A336 000,00 x 40 % =  14 400,00 36 000,00 – 14 400,00 = 21 600,00A421 600,00 x 40 % =    8 640,00 21 600,00 -  8 640,00 = 12 Pour éviter que A5 soit supérieur à  9A 640,00Il A e5st   a   d    m  i s     d’��  a   p    pl   i q  u =er   1d 2e  0s  0a 0n ,0n 0uités égales à 21 600,00 : 2 = 10 800,00 Total                 = 100 000,00, MODALITES D’APPLICATION DU MODE PROGRESSIF Principe : base amortissable            x   rang de l’année                                                     -----------------------                                                       n (n+ 1) / 2( n=nombre d’années ), Exemple :Investissement acquis pour 600 000,00 DANombre d’années d’utilisation = 10 ans Base amortissable    = 600 000,00 daAnnuité d’amortissement = rang de l’année                                       -----------------------                                          10 (  10+1 ) / 2  = 55                                          Tableau d’amortissementAnnée Base Taux Dotation annuelleamortissable 1600 000,001/5510 909,092600 000,002/5521 818,183600 000,003/5532 727,274600 000,004/5543 636,365600 000,005/5554 545,456600 000,006/5565 454,547600 000,007/5576 363,638600 000,008/5587 272,729600 000,009/5598 181,8110600 000,0010/55109 090,95TOTAL600 000,00, Ecriture comptable----------------------------------    ----------------------------------      682 Dotation aux amortissements             294xx Amortissement matériel …………---------------------------------     -----------------------------------, Les moins values sur les DOTATIONSautres éléments d’actif et les AUXpertes et charges probables PROVISIONSdoivent faire l’objet faire l’objet de provisions( art.718 du CdC ), DéfinitionConstatation comptable d’un amoindrissement de la valeur d’un élément d’actifConditions de fond - Dépréciation certaine quant à sa nature ( nettement précisé ) Provisions  - Elément d’actif déprécié individualisé ( baisse non définitive et non irréversible) Aspect légal ( Code de commerce)- Les provisions doivent être constatées même en l’absence de bénéfice, Perte de valeur :- Des matières premières et   fournitures (détérioration   obsolescence, etc ) - Des produits finis - Prix de revient > au prix de Provision ventepour dépréciation des stocksEcriture comptable :----------------        ------------------699 Dotations Exceptionnelles        393x Provisions pour dépréciation des stocks----------------        -------------------, Créances clients - Insolvabilité - LitigeEcriture comptable :----------------------        ------------------------699 Dotations Exceptionnelles Provisions        4947 Provisions,  dépréciation des créancesdépréciatio----------------------        -------------------------n des Créances autrescréances - éléments d’actif- Titres ( valeurs mobilières )Ecriture comptable :  ---------------------        ------------------------699 Dotations Exceptionnelles        4942 Provisions,  dépréciation des titres  ---------------------        ------------------------, Provisions  pour pertes et chargesDestinées à faire face à des charges qui étant donné leur nature et leur importance ne sauraient être supportées par le seul exercice au cours duquel elles seront engagéesEcriture comptable :--------------------------     -----------------------------685 Dotations aux provisions (exploitation)       195 charges à répartir sur plusieurs exercices --------------------------     ----------------------------- 699 Dotations Exceptionnelles (hors exploitation)        190 provisions pour pertes probable--------------------------      ----------------------------. This is why we allow the book compilations in this website. PDF. Download. marchandises80Marge brute, LE SOLDELe solde est la différence entre le total des sommes enregistrées au débit et le total des sommes du crédit. Equilibre entre les caractéristiques qualitatives ? Ventes et prestations fournies…….. Arrêté du 23 Juin 1975 (suite)En matière de résultat• Article 26 :     Les résultats caractéristiques de gestion de chaque entreprise comprennent la marge brute, la valeur ajoutée, le résultat d’exploitation, le résultat hors exploitation et le résultat de l’exercice.? Les dettes de l’entrepriseApproche patrimoniale du bilanOu encore sur :? Cours de comptabilité analytique, générale, amortissement, exercices et logiciels gratuit . Son but premier est de décrire les opérations de l'entreprise à l'intention des divers utilisateurs intéressés (fournisseurs, actionnaires, prêteurs...). Les principes comptables généralement admis3. La réglementation comptable2.1. Ces travaux concernent l’ensemble non seulement les stocksmais également les immobilisations (investissements), lescréances, les dettes et les fonds propres. Opération d’exploitation La vente de marchandise est un produit L’encaissement de la créance est une recette                            Exemple de produitsNature de l’opération Client Disponibilité Stocks ProductionMise en stock de produitx      xVente au comptant        xxVente à terme   xx, 70 vente de marchandises                                        71 Production vendue                                     72 Production stockée                                     73 Production de l’entreprise pour elle même                                     74 Prestations fournies PRODUITS                     75 Transferts de charges de production                                     76  Revenus financiers                                     77  Produits divers                                     78  Transfert de charges d’exploitation                                      79  Produits hors exploitation, Les comptes de produitsProduction vendue+production stockée+Production immobilisée+ventes     = ACTIVITEProduction vendue+Ventes     =     CHIFFRE D’AFFAIRES, Les comptes de résultats déterminent les soldes intermédiaires de gestion par stade d’obtention                                             80   marge brute                                             81   valeur ajoutée                                             83   résultat d’exploitation  RÈSULTATS                          84   résultat hors exploitation                                             880 Résultat brut                                            889 impôt IBS                                            88   résultat de l’exercice, Exploitation – hors exploitation•Activité normale de l’entrepriseexploitation•Concerne l’activité de l’exercice étudié•Activité liée au métier de base de l’entreprise•Activités ayant un caractère exceptionnelHors •Interférence d’exercices antérieurs surexploitation l’exercice considéré, Hors exploitationCaractère exceptionnelCharges hors•Pertes sur une cession d’immobilisation exploitation•Perte d’un procès en justiceCaractère exceptionnel Produits hors•Profit sur cession d’immobilisation exploitationInterférence d’exercices antérieurs•Recouvrement d’une créance douteuse         concernant un exercice antérieur, Résultat hors exploitationProduits hors exploitation- Charges hors exploitation= résultat d’exploitation, Comptes de bilan ( de patrimoine )DEBITCREDIT2 investissement +-3 Stocks+-4 Créances +--+1 Fonds propres-+5 DettesComptes de gestion ( de résultats )6 Charges +--+7 Produits8 Résultats PerteBénéfice. LE COMPTELe tracé du compteDébit                                   n°… intitulé du compte                     CréditdateLibellé montant dateLibellé montant, ENREGISTREMELes livres comptables:- Journaux auxiliaires NT DES - Grand livreOPERATIONS - Balance des comptes  COURANTESgénéraux, Le journal• La tenue du journal est obligatoire• Permet l’enregistrement des opérations au jour le jour suivant un ordre chronologique • Document unique présentant des avantages par rapport au grand livre, CADRE GENERALE DU JOURNALDébit  Crédit                       16 Mars24316 Mars   Matériel et outillage 240 000.00             Crédit d’investissement 240 000.00  Facture ABC n° 123 du 15 mars 5222005 20 Mars240 000.00 Crédit d’investissement 240 000.00              Banque    Chèque n° 456 du 20 mars 2005, Le grand livre•  Il permet le suivi et la récapitulation des opérations pour tous les comptes• Périodiquement, le total des débits et le total des crédits ainsi que le solde (débiteur ou créditeur) sont arrêtés et repris dans la balance• Il est facultatif, Grand Livre des comptes Exemple : 2440 matériel automobile Date de Libellé de Débit Crédit Solde Solde l’opération l’opération débiteur Créditeur01/01Achat véhicule  800 000.00800 000.00marque XMatricule 00123 104 1603/06Achat véhicule  900 000.001 700 000.00marque YMatricule 00456 104 1631/10Vente véhicule 800 000.00 900 000.00marque XMatricule 00123 104 16Total1 700 000.00 800 000.00Solde900 000.00. Les impacts sur les comptabilités nationales Les comptes vont se déconnecter de la fiscalité pour s’orienter vers l’information financière En France le CNC a institué des groupes de travail :PME et IAS : évaluer l’opportunité d’étendre aux PME les référentiels IASIAS Droit : Création en cours IAS et fiscalité : analyser les impacts fiscaux de l’application des normes IAS dans les comptes individuels, Fixe les objectifs à atteindre par les états financiers et donne une liste des principes comptables Comment on évalue les actifs et passifs et informations données pour expliquer les comptes Normes IAS/IFRS  comportent Décrivent les modalités trois volets d’applicationForment un guide professionnel Nombre = 43 Dont 35 en vigueur ( 8 abrogées ), Etats financiers ? Cours détaillés avec des exercices corrigés de comptabilité générale à télécharger gratuitement pour débutant. ESPACE DE COMMUNICATION ET D'ECHANGE DES CONNAISSANCES . Cours de la comptabilité générale Marocaine 1 ère année en format PDF à télécharger . C’est aussi un photographie instantanée de la situation de l’entreprise à une date donnée le dernier jour de l’année habituellement. INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION ET DE PLANIFICATA ION (ISGP)Module Comptabilité générale Mars 2009Formateur O.AMIAR, PROGRAMME1. LA COMPTABILISATION DES OPERATIONS DE L’ENTREPRISE. emploi = ressourc, LE COMPTEC’est un support d’enregistrement du fluxA  chaque flux, correspond à :Un point de départ :  la ressourceUn point d’arrivée : l’emploiUne valeur ou intensité du fluxUne date et un libellé Les ressources sont présentées dans la colonne droite appelée CREDITLes emplois , par contre , sont sur la colonne gauche appelée DEBIT. Développement et adoption principe comptables :    - Pertinents    - équilibrés       IASB    - comparables (Internationalinternationalement AccountingStandard Board)    Encouragement de leur observance dans la présentation des états financiers. Comptabilité générale Cours PDF complet pas à pas. comptabilite generale exercices et corriges 1. NORMES = Nombre = 35 en vigueur  Quelques normes :IAS 2 : Valorisation des stocks à leur juste valeur à tout moment  IAS 10 : Eventualités et évènements survenant après la date de la clôture de l’exercice IAS 14 : Informations sectorielles à diffuser au minimum 4 fois par an :•  Branche d’activité•  Découpage géographiqueIAS 16 : Actifs corporels à évaluer à leur « juste valeur » suppression de la règle de prudence. En effet, toute immobilisation corporelle (sauf les terrains) perd obligatoirement de la valeur chaque année du fait de son usage, de sa vétusté ou de son obsolescence. Ce cours gratuit avec des exemples, est destiné aux personnes qui sont amenées à prendre en charge la comptabilité d’une ent... Téléchargements : 10286 Taille : 915.88 Kb 2.8 (9 votes) Cours comptabilité générale : Bilan. les emplois de l’entrepriseApproche économique? Toutefois, des dérogations pourront être accordées aux entreprises par le Ministre des Finances, après avis du Conseil Supérieur de la comptabilité. Le résultat d’exploitation s’exprime par la différence entre charges et les produits d’exploitation.? Exposé interactif, illustré d'exemples concrets ; Exercices pratiques; Etudes de cas concrets; Support de cours formation bases de la comptabilité générale pour débutants ; Évaluation des acquis en fin de formation. NB : les bases de la comptabilité générale étudiées en 1ère année du programme ESC doivent absolument être maîtrisées pour aborder ce cours de façon efficace. Download with Google Download with Facebook. 2 types de flux :• Flux physiques portant sur des biens ou prestations.• Flux financiers ou monétaires (virements).La traduction des flux en comptabilité : la partie double. Archives du mot-clé cours comptabilité générale 1ere année pdf Accueil / ; Articles étiquetés "cours comptabilité générale 1ere année pdf" Cette façon de faire permet d’arriver à la fiabilité des informations comptables et par là à la sincérité des comptes. LE BILAN       C’est un inventaire du patrimoine de l’entreprise. Le présent module d’Administration du personnel, s’inscrit dans le cadre programme de formation initiale de la filière Techniciens en Comptabilité des Entreprises niveau 1ère Année. Ce PCN a pour but la normalisation comptable des opérations économiques des entreprises suivant l’article 1ere  de l’arrêté du ministre des finances du 23 juin 1975 relatif à l’application du     PCN et sera adopté par arrêté du Ministre des Finances du 23.06.1975 après avis du Conseil supérieur de la comptabilité. RÉGULARISATION   DES  COMPTES ANORMAUX Il y a lieu d’expliquer puis régulariser tous les comptes d’actif à solde créditeur ainsi que les comptes du passif à solde débiteur. Le journal? À dresser les tableaux de synthèse que sont le bilan et le tableau des compte de résultat, Passation d’écrituresLa passation d’écritures exige du comptable :? À enregistrer toutes les opérations passées par l’entreprise en utilisant les comptes présentés plus haut (passation d’écritures)? Ce article est réponde pour les recherche les plus fréquente sur les sujets suivants : cours comptabilité générale 1ère année pdf cours de comptabilité gratuit à télécharger comptabilité cours et exercices corrigés cours et exercices corrigés de comptabilité générale ohada pdf livre comptabilité générale pdf comptabilité de gestion cours pdf finance comptabilité cours pdf Opération d’exploitation La consommation d’un stock est une charge Le règlement de la facture d’achat est une dépense? 9 DCG 11 - Contrôle de gestion - Manuel et Applications.pdf. 20 arrêté du 23/6/75 portant application ordonnance 75/35 du 29/4/75 portant PCN ), INVENTAIRE RECENSEMENTDESTRAITEMENTS DES INVESTISSEMENTS ECARTS, INVENTAIRE Comptage DESRégularisation des écarts Provision des dépréciationsSTOCKS. Des consolidations ( fusions ), LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALEParticularités de la comptabilité générale :? Les travaux d’inventaireLes travaux d’inventaire sont entrepris à la fin de chaqueannée (exercice) soit le 31/12 de l’année considérée . L'un des objectifs de la comptabilité générale est de déterminer la valeur du patrimoine de l'entreprise, c'est-a-dire sa situation nette, à savoir la différence entre ses droits et ses obligations. La comptabilité générale est un système d'information se présentant sous la forme d'un ensemble de documents. Arrêté du 23 Juin 1975 (suite)• Article 16 :     La date de clôture de chaque exercice est fixée au 31 décembre de chaque année. Méthodes pédagogiques pour le stage Bases de la comptabilité générale. Financement– L’emprunt– La subvention d’investissement– Le crédit-bail, Définitions (les nouvelles normes)• Investissement : – acquérir ou fabriquer des immobilisations • Immobilisations : – élément détenu ou contrôlé – Élément identifiable et valorisable– Valeur économique positive : éléments générant des ressources futures (flux nets de trésorerie), Immobilisations (les nouvelles normes) • Immos incorporelles – Frais d’établissement– frais de R§D – brevets – marques – logiciels– fonds commercial • Immos corporelles– Terrain – Constructions – Installations techniques, matériel et outillage• Immos financières– Titres de participation, créances rattachées – Titres immobilisés  : droit de propriété , droit de créance , activité de portefeuille – Prêts – Dépôts et cautionnement versés, Immobilisations incorporelles et corporelles (les nouvelles normes)• Valeur d’entrée dans le patrimoine :    coût d’acquisition HT = prix d’achat HT (net financier) + frais liés à l’acquisition• Frais liés à l’acquisition : – Frais juridiques et fiscaux– Frais d’installation– Droits de douane, Immobilisation corporelle décomposable (les nouvelles normes)• Immobilisations décomposables : – Composants à durée d’utilisation différente– Composants procurant des avantages économiques à un rythme différent• Valeur d’entrée dans le patrimoine :  – Ventilation en sous-compte– Coût d’entrée non modifié, mais le renouvellement d’un composant à un coût différent modifie la valeur, Financement (les nouvelles normes)• Financement des investissements : – Délai de paiement fournisseur– Capitaux propres (apports initiaux ou hausse)– Emprunts bancaires ou obligataires (dettes financières)– Crédit-bail : location avec option d’achat, Emprunt bancaire (les nouvelles normes)• Frais accessoires (frais d’émission) :– Soit en charges– Soit incorporés au coût d’acquisition• Distinguer : – Réalisation de l’emprunt (comptabilisation initiale)– Remboursement de l’emprunt (annuité = amortissements + intérêts)– Les intérêts portent sur le capital restant dû, Les subventions d’investissement (les nouvelles normes)• Définition : – Aide financière de l’état pour financer des activités de LT ou acquérir des immos• Virement au résultat :– SI = produit exceptionnel réparti sur plusieurs exercices– Virement au résultat par fractions correspondant aux amortissements de l’immo acquise, Crédit-bail (les nouvelles normes) • Principe du CB : – L’utilisateur choisit un bien auprès d’un fournisseur– La société de CB achète le bien au fournisseur d’immos– La société de CB loue le bien à l’utilisateur– L’utilisateur peut acquérir le bien en fin de contrat : c’est la levée de l’option d’achat, Crédit-bail (les nouvelles normes)• Distinguer : – La redevance (charge de loyer)– L’option d’achat (entrée dans le patrimoine, donc inscription du bien à l’actif)• Montant de la redevance : +Amortissement du bien+Rémunération de la sté de CB+Prime de risque, LES STOCKS FONT PARTIE DE L’ACTIF CIRCULANT ET REPRESENTE DES BIENS D’EXPLOITATION                                     30 Marchandises                                      31 Matières et fournitures                                      33 Produits semi-ouvrésStocks                           34 Travaux en cours                                       35 Produits finis                                      36 Déchets et rebuts, Les stocks et productions(classe 3)• Ensemble des biens ou des services qui interviennent dans le cycle d’exploitation de l’entreprise pour être :–  vendus en l’état ou au terme d’un processus de production à venir ou en cours–  consommés au premier usage•  Stocks d’appros et de marchandises–  MP –  Autres appros –  Stocks de marchandises •  Production en-cours–  En-cours de production de biens –  En-cours de production de services –  Stocks de produits finis, L’inventaire intermittent• Inventaire permanent non pratiqué :– Difficile de déterminer un coût d’entrée en stock• Inventaire intermittent :– On assimile les achats à des charges et les ventes à des produits– Mise en sommeil des comptes de stock– Inventaire physique en fin d’exercice, L’inventaire intermittent• Le stock final au dernier jour de l’exercice N devient le stock initial au premier jour de l’exercice N+1• A l’inventaire, il convient :– d’annuler les stocks initiaux – de créer les stocks finals– d’intégrer au compte de résultat les variations de stocks (prise en compte de la consommation des biens achetés et de la production des biens fabriqués), Valorisation des stocks• Stock final = quantités recensées x coût unitaire– coût d’achat (biens achetés) – coût de production (produits finis, en-cours) • Méthodes d’évaluation du coût :– CUMP : (valeur du stock initial + valeur des achats) / (quantité du stock initial + quantité achetée)– FIFO : premier entré, premier sorti, Variation des stocks et compte de résultat• Variation des stocks de marchandises et de matières– Marchandises consommées = stock initial + achats de marchandises – stock final– Marchandises consommées = achats de marchandises + variation de stock (initial – final)• Variation des stocks de produits– Production effective = stock final + production vendue – stock initial– Production effective = production vendue + variation de stock (final – initial), Trois comptes spécifiques aux stocks      38 Achats       Compte de transit            37 stocks à l’extérieur             Produits acquis se trouvant à l’extérieur de l’entreprise utilisé            en fin d’exercice uniquement                  39 Provisions pour dépréciation                  Diminution de la valeur des stocks Les stocks de marchandises matières et fournitures sont comptabilisés à leur coût d’achat (prix d’achat + frais d’approche)Les stocks de production sont comptabilisés à leur coût de revientLes sorties de stocks pour la revente ou la consommation se font au coût unitaire moyen pondéré, Les factures avec réductions• Réductions à caractère commercial :– rabais, remise, ristourne– Accordées pour des raisons commerciales• Réduction à caractère financier :– escompte de règlement– Accordée en fonction du mode et de la date de règlement, Les réductions• Rabais : réduction ponctuelle accordée pour dédommagement (défaut, retard de livraison)• Remise : réduction habituelle liée aux quantités achetées• Ristourne : réduction faite sur l’ensemble des opérations faites avec un client (prime de fidélité)• Escompte de règlement : réduction accordée au client qui paie avant l’échéance normale, Calcul des réductionsLes réductions se calculent en cascade :Prix brut- Réductions commerciales= Net commercial- Escompte de règlement= PHT (Net financier)+ TVA= PTTC (Net à payer), Enregistrement comptable– Les RC n’apparaissent jamais en comptabilité :• seul le net commercial est enregistré– La RF est toujours enregistrée en comptabilité :• c’est une charge financière pour le vendeur • c’est un produit financier pour l’acheteur (déduit du coût du stock en fin d’exercice)– PTTC = net commercial – escompte + TVA? Elle permet de réunir les conditions adéquates à la clôture du bilan.Cette phase permet le lancement des différentes structures d’une manière organisée. Le contrôles des comptes 5.1. Formation en compta, fiscalité et impots,études supérieures gratuit niveau BTC, bac compta etc.. comptable - cours de comptabilité gratuit, guide bourse, cour bourse finance - exercices, logiciel compta Ils dressent également le compte de résultats et le bilan. ?Lorsque le total « débit » est supérieur au total « crédit »le solde est dit « débiteur »?Lorsque le total « crédit » est supérieur au total « débit » le solde est dit « créditeur », ENREGISTREMENT DES OPERATIONSLa pièce justificative    Le fait comptable : opération dont la traduction chiffrée est nécessaires pour:? 1976 aux organismes publics à caractère industriel et commercial, les sociétés d’économie mixte et les entreprises soumises au régime d’imposition d’après le bénéfice réel. Compte de résultat ( incoms statement )? Article 676 Du code de commerce     L’AGO se réunit au moins une fois par an, dans les six mois de clôture de l’exercice, sous réserve de prolongation de ce délai, à la demande du conseil d’administration (CA) ou du directoire, selon le cas, par ordonnance de la juridiction compétente statuant sur requête. Après lecture de son rapport, le CA ou le directoire présente à l’assemblée le tableau des comptes de résultats et de synthèse et le bilan. Le commissariat aux comptes6. Download PDF Package. Autres opérations, LES DIFFÉRENTS TYPES DE COMPTABILITÉIl existe plusieurs types de comptabilités (d’entreprise) :? comptabilite generale exercices et corriges 1. En outre les commissaires aux comptes relatent dans leur rapport, l’accomplissement de la mission qui leur est dévolue, AssembléeGénérale   Actionnaires (Propriétaire)ordinaire  mandatRapport de gestionRapport opinionCommissaireArrêt desConseil comptes   PCAAuxd’Administration administrateursComptes  CeBotinaltarnnôlneeT dxCeeRs scomptePDG sEntreprise (SPA) Cadres dirigeantssalariés, Article 715 bis 4     L’AGO désigne pour trois exercices, un ou plusieurs commissaires aux comptes …/…    Ils certifient la régularité et la sincérité de l’inventaire, des comptes sociaux et du bilan, ?